• Un titre du rappeur US en écoute exclusive
  • DJ PODCAST
    DJ PODCAST
  • Folk montréalaise psychédélique, la promesse de Laurence-Anne. Le titre " Géo " en écoute exclusive.
  • TOP CAMPUS | sélection de sorties musicales du printemps par la communauté des programmateurices radios.
  • [nouveauté] Campus LOCAL Club - le son des collectifs de vos villes
    [nouveauté] Campus LOCAL Club - le son des collectifs de vos villes
  • Campus Club | Maud Geffray dans la résidence Warriorrecords
  • Jeff Mills & Jean-Phi Dary sont The Paradox | la sortie de la semaine

Archive for Jeunesse

Les projets européens des radios Campus – Radio Campus’ European projects

RadioMuse | Partager la musique à travers l’Europe – Sharing music around Europe

Radio Campus France, Radio ORANGE à Vienne, Radio Študent à Ljubljana et Radio Student à Zagreb se lancent dans un vaste projet radio : échanger, partager et faire découvrir leurs musiques à travers toute l’Europe ! Vive RadioMuse !

RadioMuse replace les radios locales au centre de la diffusion des musiques actuelles, des musiciens et des producteurs. Durant 3 ans, radios associatives et communautaires implantées en Europe dans quelques grands centres urbains à potentiel artistique, produiront et diffuseront à tour de rôle des contenus dédiés à des artistes et labels de leur territoire. Une alternative à la découverte des talents en Europe, en faveur de la circulation des artistes et des oeuvres enregistrées.

Radio Campus France, Radio ORANGE in Vienna, Radio Študent in Ljubljana and Radio Student in Zagreb gave birth to a huge radio project aiming at exchanging, sharing, and discovering musics around Europe ! Long life RadioMuse !

The RadioMuse project – an European Urban Community Radio Music Exchange, is bringing together some of Europe’s important music oriented independent radio stations with a tradition of bringing new, urban, alternative and local music to its listeners. It is based on the music exchange among the partners in the form of a weekly “Featured songs” show and a bi-monthly exchange of “RadioMuse broadcasts”, presenting local music, artists, producers and labels from the countries of participating radio stations.

Plus d’infos – More info : https://radiomuse.eu/

Europhonica | Décrypter l’Europe – Decrypt Europe

La première rédaction européenne de radios libres : tous les mois, de jeunes citoyens allemands, espagnols, italiens, portugais et français issus de radios associatives vous donnent rendez-vous depuis le studio Voxbox au pied de l’hémicycle.

Des dizaines de journalistes européens se retrouvent à Strasbourg pour:

– Décrypter l’actualité politique, sociale, économique et culturelle
– Interroger les acteurs qui construisent les actions publiques nationales et européennes
– Être une chambre d’écho citoyenne au cœur des institutions

The first European community radios editorial board : each month, young German, Spanish, Italian, Portuguese and French citizens from community radios meet in the Voxbox near European Parliament.
Dozens of journalistes meet in Strasburg in order to :
– Decrypt political, social, economical et cultural news
– Interrogate those who build national and European public actions
– Be a citizens’ echo chamber right inside the European institutions

Plus d’infos – More info : https://europhonica.eu/

Radio Campus en direct du Forum national des Initiatives Jeunes

Ce samedi 17 mars de 13h à 18h, Radio Campus France met à profit sa présence au Forum National des Initiatives Jeunes pour donner une voix radiophonique à l’évènement, en organisant un plateau en direct tout au long de la journée.

Toutes les informations ainsi la programmation de la journée sont à retrouver dès maintenant sur notre blog dédié à l’évènement, Radio Campus 2012 !

++ Le www du Forum 2012

Daubresse: « Il faut radicalement changer de méthode »

Le ministre de la Jeunesse plaide pour la création d’un portefeuille étendu qui coordonnerait l’ensemble des dispositifs destinés aux jeunes.

Premier invité de l’émission Univox, le successeur de Martin Hirsch a défendu mercredi son action sur l’antenne des Radio Campus, et souhaite placer la gouvernance de son ministère au cœur des enjeux de l’après-remaniement.

Lire la suite de l’article >>

Service Civique : les jeunes appelés de Martin Hirsch

Martin Hirsch au Théatre du Rond-Point le 16 février 2010Le Haut commissaire à la Jeunesse a lancé hier un dispositif auquel il souhaite donner valeur de symbole. Malgré un  consensus politique certain, plusieurs inconnues pèsent encore sur le remplaçant annoncé du service militaire.

Leur réunion devait dépasser les clivages, et marquer les esprits. De droite comme de gauche, parlementaires et anciens ministres se sont pressés  hier autour de Martin Hirsch pour défendre lors d’une matinée d’échange « la » mesure phare du gouvernement à destination des jeunes.

Présenté comme un « engagement volontaire » de six à douze mois, le Service Civique s’adresse ainsi aux 16-25 ans souhaitant s’impliquer, en France ou à l’étranger, dans des domaines aussi larges que l’éducation à la santé, la citoyenneté, ou la solidarité internationale.

S’appuyant sur le dispositif  méconnu du Service civil volontaire lancé après les émeutes de 2005, cette nouvelle forme d’engagement se veut une expérience valorisable dans le parcours de formation, et vise à mobiliser 75.000 jeunes d’ici 4 ans, des jeunes qui ne toucheront pas un véritable salaire mais une indemnité de 540 euros par mois minimum pour au moins 24 heures d’activité hebdomadaires.

Un montant jugé insuffisant par de nombreuses associations qui réclamaient un alignement sur le seuil de pauvreté (733 €), mais justifié par Martin Hirsch comme rompant avec « la malédiction du Service civil qui consistait à faire des annonces sans les financer » :

A écouter : Martin Hirsch (1’08 »)

Au-delà du coût, c’est bien l’objectif annoncé d’un brassage social des jeunes générations qui suscite encore le doute. Après avoir rejeté  l’idée d’un service obligatoire défendue par les parlementaires UMP – « trop cher, trop complexe » -, le Haut commissaire a dû renoncer à celle d’un recrutement fondé sur des quota pour les jeunes défavorisés.

Ou comment éviter que les organismes d’accueil s’appuient sur le dispositif pour employer à bon frais des jeunes sur-diplômés en laissant les autres de côté. Une hypothèse pourtant écartée par M. Hirsch qui ne compte pas « se laisser avoir », et insiste sur « l’évaluation en temps réel » nécessaire selon lui pour passer ce test de crédibilité :

A écouter : Martin Hirsch (0’46 »)

.

Radio Campus.org