L’Étrangleuse | Un troisième album venu d’un pays inconnu

Le duo formé par Mélanie Virot et Maël Salètes a sorti le 26 avril son troisième album « Dans le lieu du non-où ». Entre une harpe aux airs de guitare électrique et le jeli n’goni (luth malien), bienvenue dans un pays inconnu !

En dix ans d’existence l’Étrangleuse nous a montré toutes les possibilités de deux instruments qu’on ne marierait pas tout de suite : harpe et guitare. Aujourd’hui accompagnés d’un percussionniste, c’est toujours dans cette esprit de découverte qu’on écoute ce troisième album. Le « post-rock de chambre » des deux musiciens s’invite dans un pays imaginaire, dans de longues bal(l)ades à travers des paysages inconnus mais qui nous semblent pourtant familiers.

L’Étrangleuse, c’est la rencontre entre la scène grunge lyonnaise dont est issu Maël et le conservatoire de Besançon où s’est formée Mélanie. Frustrée de rester cloisonnée à la seule musique de chambre, elle se lance dans l’aventure du groupe il y a dix ans. Ils donneront naissance à deux albums : « Self Titled » en 2012 et « Memories To Come », réalisé par le producteur anglais John Parish, qui a notamment collaboré avec PJ Harvey, Eels et Tracy Chapman.

Sur ce troisième album, les harmonies envoûtants de « Herbes folles » ou de « Bois l’Eau » laisse place à des marches plus rythmées dans la « Ville en flammes » ou « L’arrivée ». Toute l’énergie que dégage le groupe sur scène se condense dans les 12 titres de l’opus. Les textes puissants finissent de nous convaincre de suivre le groupe dans toute l’étendue de sa musique, qu’on ne se lasse pas d’écouter !

Le groupe sera en tournée dans tout l’été, notamment le 14 juin à la à Paris, dans le cadre du festival Banlieues Bleues, à Lausanne le 9 juillet et à Lyon le 25 août. En attendant, découvrez le clip de « La Ville en flamme » :

https://letrangleuse.bandcamp.com/

0 commentaire »

votre commentaire