La maison sous la mer de Cousteau – RC Tours

Les fonds marins : espace lunaire, monde du silence et du mystère. En 1870, Jules Verne imagine le Nautilus – sous-marin futuriste bravant les océans. Un peu moins d’un siècle plus tard, le célèbre explorateur français, Jacques Yves Cousteau, initie entre 1962 et 1965 trois maisons sous-marines. RC Tours a rencontré Loïc Mauléon, réalisateur d’un documentaire sur les océanautes du troisième projet, Précontinent III.

Le Commandant Cousteau à bord du Calypso.

Ultime étape de ces expériences subaquatiques, la maison océanique Précontinent III plonge six hommes entraînés comme des cosmonautes à 110 mètres de profondeur pendant un mois. La performance est une première, elle vise à vérifier que l’exploration sous-marine à plus de 100 mètres de fond est possible. À cette époque, les scientifiques s’accordent à dire qu’à partir de 50 mètres, on atteint la limite extrême des possibilités humaines.

Loïc Mauléon, vidéaste, directeur de Rektangle Production, plongeur passionné et scaphandrier, a rencontré cinq océanautes, dont quatre étaient à bord du Précontinent III : Claude Wesly, Yves Omer, André Laban, Raymond Coll et Christian Bonici. Il en a fait en décembre 2015 un documentaire Précontinent 3 raconté par les Océanautes. Au micro de Radio Campus Tours, Loïc Mauléon évoque ces rencontres et restitue le contexte historique de cet événement qui, à cette période, a constitué un tournant majeur dans la maîtrise des contraintes marines mais également, grâce à l’étude des gaz respirables et la vie en milieu confiné, un appui considérable dans un autre domaine alors au centre des préoccupations des États : la conquête de l’espace.

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/272286298″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Une émission réalisée par Samuel Retailleau, Radio Campus Tours 99.5 FM.
En partenariat avec France Culture Conférences

Par Victorine Gay

0 commentaire »

votre commentaire