• PODCASTS | Revivez les Trans ! Reportages, interviews, DJ-mix et sélection musicale
  • DANS LE RADAR | FOREVER PAVOT, avec son nouvel album "La Pantoufle"
  • PODCAST | FAKEAR, rencontre et un mix exclusif !
  • LIVE DE RONE à retrouver au prochain Campus Club le 26 janvier ♬
  • TOP CAMPUS | Retrouvez les 100 artistes les plus diffusés sur nos radios ♬
  • CAMPUS CLUB | Retrouvez Chloé pour un mix exclusif ! ♬
  • FESTIVALS RENTRÉE 2017 | sélection de nos meilleurs interviews
  • STARTING BLOCK | Au festival Bars en Trans ! ♬
  • Les lauréats du Fair 2018 à découvrir !
  • Rencontre - King Ju de Stupeflip
    Rencontre - King Ju de Stupeflip

Archive for Média

De Tunis au Caire, et à Paris: s’indigner, résister, créer !

De Tunis au Caire, et jusqu'à Paris: s'indigner, résister et créer ! Après la révolution tunisienne, l’insurrection égyptienne. L’une et l’autre ont été à l’honneur de la conférence-débat initiée par Mediapart lundi 7 février au Théâtre de la Colline (Paris), et organisée autour de Stéphane Hessel et de ses amis. Une caisse de résonance française à la révolution tunisienne  pour mieux saisir les enjeux et les perspectives historiques, sociales, et intellectuelles de cet évènement.

Avec les interventions de Claude Alphandéry, Edgar Morin, Moncef Marzouki, Radhia Nasraoui, Darina Al-Joundi, Mahmoud Hussein et d’Elias Sanbar. Une soirée animée par Edwy Plenel.

En partenariat avec Arte Journal, avec le soutien de TV5 Monde, France Culture, Radio Campus France, et Dailymotion.

++ Mediapart.fr

Radio numérique : une mission impossible ?

RNT | Radio Campus.orgL’ancien patron de France Culture David Kessler va plancher jusqu’en novembre prochain sur « l’avenir numérique de la radio »

Intronisé mardi après-midi au siège du CSA par Frédéric Mitterrand et Nathalie Kosciusko-Morizet, l’actuel conseiller de Bertrand Delanoé en charge de la culture s’attaque au feuilleton sans fin – en « pause active » selon certains – de la radio numérique terrestre (RNT).

Alors que les récents rapports de Marc Tessier et d’Emmanuel Hamelin n’ont guère convaincu, le gouvernement a dû, sur demande du CSA, reprendre la main sur ce dossier devenu au fil des années une véritable Arlésienne : « L’enjeu principal est de savoir si la radio numérique va s’installer ou pas, à priori elle est bien partie », résume ainsi le ministre de la Culture qui veut croire à un « progrès » après une réunion rassemblant l’ensemble du sérail radiophonique.

A écouter : Frédéric Mitterrand (0’21 »)

Un volontarisme en rupture avec les précédentes positions du ministre qui déclarait en mars dernier la RNT « pas prioritaire » tout en estimant n’être pas « sur la même longueur d’onde » que le CSA sur cette question.  Des divergences aujourd’hui balayées par son président, Michel Boyon, qui assure que « toutes les conditions sont réunies pour trouver les bonnes solutions ».

A écouter : Michel Boyon (0’38 »)

Alors que le modèle économique de la radio numérique, et son mode de diffusion (terrestre et/ou IP) ont jusqu’à présent focalisé l’attention des débats, David Kessler souhaite mettre « la question de l’auditeur »au centre de ses consultations. Les usages futurs mais aussi les attentes du public, grandes oubliées des dernières discussions, devraient donc être particulièrement pris en compte dans le rapport du conseiller dont les conclusions sont attendues à la mi-novembre 2010.

A écouter : David Kessler (0’27 »)

Radio Campus.org

Radio numérique : le rapport Hamelin (enfin) publié

rnt_1L’ancien député UMP prône une refonte du Fonds de soutien à l’expression radiophonique locale (F.S.E.R) et souhaite pérenniser le financement des radios associatives avant le lancement de la radio numérique terrestre.

Alors que l’incertitude grandit sur le lancement effectif de la RNT en France, le rapport  d’Emmanuel Hamelin est publié aujourd’hui dans son intégralité par le ministère de la Culture. Prenant le contre-pied des recommandations de Marc Tessier qui préconise un moratoire sur le déploiement numérique, M. Hamelin appelle à un démarrage de la RNT « dès 2010″ et estime « qu’un report supplémentaire aurait de graves conséquences sur le paysage radiophonique. »

Soulignant « l’utilité et le rôle social de proximité » des radios associatives françaises, Emmanuel Hamelin s’interroge notamment sur leur capacité à traiter avec les géants du secteur telecom dans l’hypothèse d’une disparition à long-terme de la diffusion hertzienne : « Peut-on imaginer les radios associatives négocier avec les fournisseurs d’accès à Internet, face aux radios nationales et commerciales ? Est-ce que les FAI pourront être garants de ce droit d’expression accordé à tous ? »

++ Document : Le rapport Hamelin : « Mission de contrôle du fonds de soutien à l’expression radiophonique locale (F.S.E.R) » (*.pdf)

.

Radio Campus.org

Rachid Arhab : « Il y a une chance à saisir avec le numérique pour les radios associatives »

rnt_1Le CSA vient d’annoncer le report à mi-2010 du lancement effectif de la radio numérique en France. Un retard imputable aussi bien aux contraintes techniques de déploiement qu’à l’absence aujourd’hui d’une offre suffisante de nouveaux postes radio.

Rachid Arhab se veut confiant. Oui, la RNT arrive, oui les constructeurs travaillent, oui ce n’est l’affaire que de quelques mois avant que Paris, Marseille, et Nice puissent voir leurs stations diffuser en numérique. Il n’empêche. Ce nouveau retard  qui s’ajoute à tant d’autres témoigne du casse-tête que recouvre aujourd’hui la mise en place opérationnelle d’une offre numérique hexagonale.  Un constat que tempère le conseiller chargé de la radio numérique au CSA, pour qui « ces intempéries » étaient prévisibles et n’entraveront pas le succès final de la RNT :

A écouter :

Au-delà du déploiement technique, c’est aussi la question cruciale du renouvellement des récepteurs qui reste en suspens aujourd’hui, tant les constructeurs n’ont à ce jour pas présenté  suffisamment de modèles à même de capter la nouvelle norme. Des constructeurs auxquels  le sage du CSA fait aujourd’hui un appel du pied et qu’il exhorte « à rentrer dans leur processus de fabrication » :

A écouter :

Symboles de la diversité du paysage radiophonique français, les radios associatives se préparent elles-aussi à la numérisation de leurs programmes, et se sont inquiétées à plusieurs reprises du coût de cette transition sur leur modèle économique. Des stations qui pour Rachid Arhab ont su « parfois se montrer plus imaginatives que les grosses » en matière technologique, et auxquelles il rappelle le soutien du CSA sur l’épineuse question du financement :

A écouter :

.

Radio Campus.org & Radio Campus Côte d’Azur

RNT : un grand chelem pour les Radios Campus

rnt_1Paris, Marseille, et Nice. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) s’en est donc tenu hier à ces trois agglomérations pour lancer officiellement la Radio Numérique Terrestre (RNT) dans l’Hexagone. Une première étape en guise de ballon d’essai et qui, dans l’attente d’une consultation publique prévue en juin prochain, ne dévoile que partiellement les conclusions de l’appel d’offres lancé sur 19 villes en mars 2008.

Le succès est pourtant déjà au rendez-vous pour les trois stations du réseau IASTAR concernées par cette décision, et permet dès aujourd’hui à Radio Campus Paris, Radio Grenouille à Marseille, et Radio Campus Côte-d’Azur à Nice, l’élaboration de nouvelles perspectives rédactionnelles et techniques. IASTAR, le réseau des Radios Campus, leur adresse toutes ses félicitations !

++ le communiqué officiel sur le site du CSA (.pdf)

RNT : les radios associatives alertent les pouvoirs publics

rnt_1A quelques semaines de l’attribution par le CSA des premières fréquences RNT, les fédérations de radios CNRA, Ferarock, IASTAR, et  SNRL représentant  3.000 salariés et près de 20.000 bénévoles, réaffirment l’engagement des 700 stations associatives à participer pleinement au lancement de la radio numérique. Ce faisant, elles demandent que soit maintenue en numérique la « part significative » de 25% de la ressource hertzienne telle qu’elle existe aujourd’hui en analogique, mais aussi que soit rapidement mis en place un fonds spécial dédié au « numérique » comme s’y est engagée à l’Assemblée nationale Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication.

L’intégralité du communiqué commun sur notre page spéciale RNT


Page 5 sur 5« Home345