La grande soirée électorale des radios Campus

Dimanche 23 avril sera le premier tour des élections présidentielles avec des résultats d’estimation annoncés à 20 heures. Le sujet monopolisera l’antenne des chaînes et des radios d’information. Mais pas uniquement, puisque les radios Campus couvriront également, sans doute de manière plus sensible, n’ayons pas peur de le dire, ce moment citoyen.

Live en terrasse de La Sardine à Paris, Radio Campus Paris s’associe à Radio Parleur, la radio issue de Nuit Debout, pour une émission spéciale dimanche de 18h à 22h30. L’émission sera également relayée sur le player (ICI)  de la webradio des radios Campus de France à partir de 18h30. Au programme : édition spéciale de Chablis Hebdo, tables rondes avec des invités chercheurs, militants, multiplex avec des envoyés spéciaux dans toute la ville, micros ouverts aux passants. Ce dispositif se reproduira le 7 mai , date du second tour.

Le même jour, Radio Campus Montpellier se consacrera à la présidentielle à partir de 18h30 et ce jusqu’au bout de la nuit. Les éditorialistes de la radio seront accompagnés par des étudiants de Science-Po Montpellier pour débattre des résultats de dimanche.

Sur un ton plus sarcastique, Radio Campus à Lille a sélectionné un répertoire de musique composé par le piquant Pierre Rodriguez.

Les émissions politiques des Radios Campus

En attendant l’issue de l’élection, il existe une série d’émissions politiques riches d’informations produites par les radios campus. Comme Politricks, l’émission politique de C Lab chaque vendredi à 18h en direct et dans la webradio. Citizen, la chronique de Radio Campus Besançon débriefe des thématiques politiques liées à la vie étudiante. Idem sur Campus FM avec Campus à l’oreillePlace Publique, l’émission politique de Radio Campus Paris aborde des sujets tels que l’Europe, le travail, la culture, la jeunesse, etc. L’émission Société Le Placard de RCP s’intéresse aux votes des LGBT. À l’échelle européenne, Europhonica décrypte la vision des élections par les parlementaires.

 

0 commentaire »

votre commentaire