Das Mörtal dans Campus Club [PODCAST]

Mix exclusif – Das Mörtal dans Campus Club ! L’ambassadeur Nord-américain de la “synthwave” aux platines.

Vous avez dit “Synthwave” ?  Un genre musical aujourd’hui en pleine percée outre-atlantique où le principal véhicule médiatique des représentants de la synthwave seraient les “college radios”  (les radios étudiantes en .vf). Alerte sur les nouvelles tendances musicales poussées par la communauté des radios musicales étrangères, Radio Campus France, avec le concours du label canadien Lisbon Lux, opère un zoom sur le jeune DJ-producteur glaçant de talent : Das Mörtal.

Le Montréalais d’origine chilienne Cristóbal Cortes, connu autrefois sous le nom d’Electro-boy, opère un virage à 180° après un bref passage à Berlin. Il scinde alors sa musique en deux projets distincts : l’expérimental Buttonsinker et Das Mörtal. Deux pratiques, deux pseudonymes, Das Mörtal devient le démiurge électro-techno à la teinte new wave. La recette Das Mörtal n’est pas si simple à identifier, tant elle recoupe des époques musicales et divers paysages sonores. On trouve dans ses productions et ses mixes un mariage habile de techno allemande et de nappes sonores tout droit sorties de BO de films d’horreur et SF des 80’s. Les mélodies rappellent clairement la new-wave et les synthétiseurs tant utilisés de la génération Y. Pour autant les productions dégagent également une gamme harmonique gothique et romantique caractéristique du heavy-metal ou même de la musique classique du 19e. 

Le cinéma et le jeu vidéo comme moteurs

En Europe, la synthwave fait quelques apparitions remarquées dans les années 2010 grâce, notamment, à la sortie du film Drive. Une bo noire fluo imaginée par Kavinsky et College. Quant à Das Mörtal et son label Lisbon Lux Records, ils signent un coup de maître en composant le bande originale du jeu-vidéo indé à succès « Hotline Miami II ». Son clip « La Pussy » étrange et angoissant à souhait, devient viral sur la toile et les blogueurs s’en emparent. Das Mörtal commence alors son ascension avec ses apparitions en festival. De plus en plus populaire, Das Mörtal lance “Now” en 2015, un single qui lui permet de dépasser le demi-million d’écoutes sur les plateformes digitales.

En France et sur les radios Campus

Sa première scène française a eu lieu en 2016 avec sa participation au prestigieux festival Les Transmusicales, où il est accueilli chaleureusement. Vous pouvez écouter l’interview et le live de Das Mörtal à l’occasion d’une émission réalisée lors d’un direct plateau par le réseau radios Campus : 

Vous reprendrez bien un peu de Synthwave?

L’émission new-yorkaise Beats In Space avec Veronica Vasicka, la prêtresse de la Synth-wave.
Beats in space c’est tous les samedis à 23h sur les radios Campus.

0 commentaire »

votre commentaire