Etudes et emploi dans les pays d’Afrique

Capture d’écran 2016-11-10 à 15.48.31

Du 7 au 9 novembre se déroulaient les Rencontres Campus France (?). À l’honneur cette année, les pays du continent africain. La France 3e destination étrangères des étudiants africains. Cocorico! Mais les études témoignent pourtant d’un net recul ces dernières années. Campus France (ne pas confondre avec Radio Campus France) prend la mesure du phénomène et invite à Paris le gotha universitaire issus des plus grands campus francophones en Afrique.

Mises en place depuis une quinzaine d’années, les “Rencontres Campus France” visent à créer des liens entre les établissements d’enseignement supérieur français, les services culturels, scientifiques et les Espaces Campus France, disséminés dans le monde. Un travail de fond mené par cet établissement public sous tutelle du Ministère des Affaires Etrangères qui valorise à l’étranger le système d’enseignement supérieur et de la formation en France. Campus France assure également la gestion des bourses et des dispositifs d’accueil des étudiants étrangers.

Cette année, associé à l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Campus France a concentré son rendez-vous sur le continent africain. Étaient présents, Jean-Marc Ayrault, le ministre des affaires étrangères ; Martial De-Paul Ikounga, le commissaire de l’Union Africaine pour les Ressources Humaines, la Science et la Technologie ; et une quarantaine de représentants d’établissements d’enseignement supérieur africains.

Intervention de Martial De Paul Ikounga, commissaire de l’Union Africaine pour les Ressources Humaines, la Science et la Technologie.

Pourquoi les pays d’Afrique concentrent-ils cette année l’attention de Campus France ? Quel est l’intérêt de ces rendez-vous ? Qui étaient présents ? Éléments de réponse avec la directrice générale de Campus France, Béatrice Khaiat ; une professeure de philosophie au Sénégal ; une représentante Campus France en Ethiopie ; un universitaire au Burkina Faso ; ou encore Didier Rayon, l’auteur de l’étude sur la mobilité internationale des étudiants africains.

L’emploi, un défi
Lors de sa conférence sur “les défis de l’enseignement supérieur et de la recherche en Afrique”, le recteur de l’AUF, Jean-Paul Gaudemar évoquait un défi majeur auquel l’Afrique est aujourd’hui confronté : l’emploi. Il s’explique au micro de Radio Campus France.

Victorine Gay

0 commentaire »

votre commentaire