Disquaire Day, le jour où le disque est roi

disquaireday

Showcases, sortie de mixes exclusifs, dédicaces, expositions… les disquaires indépendants, les artistes, les labels et les distributeurs célèbrent le vinyle le temps d’une journée forte en musique : le Disquaire Day. L’occasion pour le plus grand nombre de se rendre chez leurs disquaires favoris, d’en découvrir de nouveaux et de se déhancher sur le son sensuel des microsillons. Prochaine sauterie générale le samedi 16 avril. // Concours : remportez des vinyles de notre sélection.

12920421_938942389552876_2193040564380798279_nDepuis 2007, aux États-Unis et au Royaume Uni, une journée spéciale en faveur des disquaires indépendants a lieu un fois par an : le Record Store Day. Depuis 2011, la formule du Record Store Day s’exporte en France avec le Disquaire Day, orchestré par la CALIF (Club Action des Labels Indépendants Français), une association qui a été créée en 2002 avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication pour maintenir et développer un réseau de disquaires indépendants relayant une offre diversifiée.

Le 16 avril prochain, 231 disquaires indépendants dans 90 villes de France ouvrent leurs portes. Venez dégoter des perles rares et des inédits tout en profitant des nombreux showcases et soirées organisés pour l’occasion. Le programme complet sur le site du Disquaire Day. 

CONCOURS Les Radios Campus défendent avec ferveur le vinyle. Nous nous sommes donc associés au Disquaire Day et à nos labels préférés pour vous faire gagner quelques galettes sélectionnées par nos plus grands soins. Chaque jour, nous dévoilons de nouveaux articles et vinyles à gagner. Envoyez nous un message avec le nom du vinyle de votre choix à concours.fb@radiocampus.fr. 

FLAVIEN BERGER – LEVIATHAN (Pan European Recording

 A l’image du clip de « La Fête noire », l’album est une plongée nostalgique et fiévreuse dans les méandres de la pop, du rock US, de la dark wave et de l’expérimentation sonore cher à Brian Eno.

VERVEINE – ANTHONY (Creaked Records)

Un projet électronique solo nourri d’influences pop croisant les chemins de la techno.

ROBERT LE MAGNIFIQUE – FUCK THE HELL YEAH! (Yotanka)

« Proche du bricolage en solitaire réalisé dans une petite chambrette, l’électro lo-fi de Robert Le Magnifique est une malle aux trésors où l’on trouve des instruments jouets, des objets et matériaux du quotidien et surtout des idées pour rassembler tout ce bric à brac sonore, soit un bon Mpc 2000 pour synthétiser le tout ». (Foutraque)

THE LIMINANAS – MALAMORE (Because)

Nouvelle plongée dans l’underground avec Malamore, le cinquième album de The Liminanas, sorti le 15 avril chez Because. Le duo catalan nous enchante encore de leur groove psyché vénéneux.

WALL OF DEATH – LOVELAND (Because)

Le trio français Wall of Death a fait son retour sous le feu des projecteurs en ce début d’année 2016 avec un deuxième album, Loveland, produit par monsieur Hanni El Khatib.  Une vraie perle du psychédélisme, 10 morceaux planants et sensuels à souhait.

0 commentaire »

votre commentaire