RNT : premières émissions en 0 et en 1

Globe_Scout_tx

FUTUR – La RNT vient d’être lancée officiellement en France. Paris, Marseille et Nice expérimentent dès aujourd’hui ce nouveau mode de réception de la radio.

Après 15 ans d’atermoiements, plusieurs rapports aussi étayés que contradictoires (voir ici ou encore ), la radio numérique terrestre (RNT) se lance enfin officiellement dans l’Hexagone, ou tout du moins à Paris, Marseille, et Nice pour cette première phase de déploiement.

Un démarrage en catimini avec un Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) aux abonnés absents, qui illustre toutes les difficultés de cette technologie à dépasser la guerre de tranchées que se livrent depuis des années les poids-lourds du secteur.

dracula

Car la RNT au fil des années est parvenue à réunir contre elle un véritable front du refus :

PAS RENTABLE… pour les grands groupes de la radio privée (NRJ en tête) ! Ces majors regroupées au sein du Bureau de la Radio s’inquiètent surtout de l’arrivée de nouvelles stations qui pourraient grignoter le gâteau publicitaire qu’elles se partagent sur la FM.

TROP CHÈRE… pour Radio France ! Mathieu Gallet, fraichement arrivé à la présidence du groupe public, s’est d’ailleurs déclaré cette semaine « très partagé » sur l’avenir de la radio numérique, et pointe un manque de « maturité » (sic) de la question. Le gouvernement avait de toute façon renoncé dès 2012 à préempter des fréquences pour la radio publique, enterrant de facto un lancement de France Inter et ses cousines en numérique.

OBSOLÈTE… pour les franc-tireurs ! Ainsi Skyrock – après avoir longuement défendu la RNT et même y avoir candidaté il y a 2 ans à peine –  rêve désormais à un autre futur pour la FM à travers une technologie IP hybride qui reste à imaginer… La radio hip-hop n’est pas à une contradiction près en continuant à réclamer à cors et à cris de bonnes vieilles fréquences FM pour élargir sa diffusion dans l’Hexagone…

jack

Bravant ces critiques, les radios associatives et les stations indépendantes privées ont choisi de soutenir le lancement de la radio numérique en France, arguant sans relâche de sa simplicité d’utilisation, sa gratuité, et de la diversité qu’elle peut procurer au paysage étriqué de la bande FM, en complément de la diffusion sur internet.

Des arguments qui ont trouvé un écho nouveau ces derniers mois avec les inquiétudes exprimées de toutes parts autour de la neutralité du net, et le poids chaque jour plus important des opérateurs internet privés dans la diffusion des médias audiovisuels, radio en tête.

Radio Campus.fr

425

Le réseau Radio Campus France adresse ses félicitations à sa station parisienne Radio Campus Paris qui a démarré vendredi 20 juin ses émissions en DAB+. La suite à Marseille très vite avec le prochain lancement en numérique de Radio Grenouille !

1 commentaire »

  Verry jac wrote @ août 21st, 2014 at 20:57

bonjour, ne vous y trompez pas, car Nrj vient de faire annuler l’ autorisation Rnt via le conseil d’ état

votre commentaire