Radio numérique terrestre : un ultime rapport enterre tout lancement à court-terme

rnt_1David Kessler a rendu aujourd’hui son rapport sur l’avenir numérique de la radio. L’ancien patron de France Culture appelle à un moratoire sur le déploiement combiné à une expérimentation limitée.

Sans surprise, c’est un classique Wait And See qu’a choisi David Kessler pour conclure les débats interminables qui agitent le petit monde de la radio autour de son hypothétique futur numérique. Le nouveau big boss des Inrockuptibles préconise ainsi « un moratoire pendant deux ou trois ans » sur le lancement de la technologie en France, constatant le désaccord persistant des grandes stations commerciales, et l’absence des garanties économiques nécessaires au déploiement.

Soulignant pourtant qu’il serait « absurde » d’enterrer dès aujourd’hui la RNT, David Kessler propose d’installer en Bretagne une zone d’expérimentation temporaire afin de « tester les modèles économiques » et l’adhésion des auditeurs à cette technologie. En complément, un Observatoire de la Radio Numérique serait créé afin de permettre aux débats « de gagner en sérénité », signe que l’intox généralisée autour de la question a fini par lasser les rapporteurs successifs.

++ Document : le rapport Kessler : « La Radio Numérique Terrestre » (*.pdf)

Radio Campus.fr

1 commentaire »

[…] d’atermoiements, plusieurs rapports aussi étayés que contradictoires (voir ici ou encore là), la radio numérique terrestre (RNT) se lance enfin officiellement dans l’Hexagone, ou tout […]

votre commentaire